« Se distinguer dans un environnement de plus en plus compétitif »

Frédéric Collot rejoint Noël Didier et Nicolas Montagne à la direction de Fidupar. Ce renforcement s’inscrit dans le cadre du développement et de la pérennité de la société.

Frédéric Collot évoque ses motivations et les défis que doit relever Fidupar, professionnel du secteur financier au Luxembourg, dans un environnement en pleine mutation.

Monsieur Collot, au moment de prendre la fonction de directeur de Fidupar, quel est votre état d’esprit ?


J’ai passé plus de vingt ans au service d’un cabinet d’avocats. J’y suis entré pour m’occuper des aspects comptables. Progressivement, j’y ai développé et géré les départements domiciliation et family office, pour mieux appréhender les dossiers fiscaux et la gestion du patrimoine immobilier de nos clients. Je suis à une période de ma vie où j’ai besoin de changement. Je connais les différents acteurs du Groupe Elate depuis de nombreuses années, notamment au travers de VO Consulting.
L’opportunité de relever un nouveau défi s’est présentée à moi près de 3 ans après la naissance du Groupe Elate, je l’ai saisie avec l’envie de participer à la mise en place d’une nouvelle dynamique, tant au niveau de Fidupar qu’à l’échelle du groupe. En parfaite symbiose, avec Noël Didier et Nicolas Montagne, nous travaillerons en trio, dès le mois d’aout, à la tête de Fidupar pendant une période transitoire. Lorsque le moment sera venu, c’est en binôme avec Nicolas Montagne que nous assurerons la direction de la société.
 

Comment appréhendez-vous ce nouveau défi ?


D’un point de vue personnel, c’est un défi important. D’abord, c’est celui d’arriver à la tête d’une société bien ancrée sur la place financière luxembourgeoise, qui génère plus de cinq millions d’euros de chiffre d’affaires. Je rejoins une équipe de près de quarante personnes, avec des compétences très variées. J’ai la volonté de partager avec eux mes idées, une vision, pour bien appréhender le développement de la société. Enfin, je me réjouis de découvrir un nouveau cadre de travail, une nouvelle clientèle et répondre à de nouvelles attentes.

Quelles seront vos priorités en tant que nouveau directeur de Fidupar ?


Dans un premier temps, j’apprendrai à connaître les acteurs en présence. Fidupar et VO Consulting, les deux principales entités du groupe, s’adressent à des clientèles distinctes. Les équipes ont beaucoup à gagner à renforcer les liens existant entre elles, à entretenir cette culture commune afin de saisir de nouvelles opportunités, de développer de nouveaux services pouvant répondre aux attentes de l’ensemble de leurs clients.

D’autre part, Fidupar dispose de nombreux agréments. Chacun d’eux, sans doute, doit pouvoir être encore mieux valorisé au coeur d’une place financière en pleine transformation. Pour relever les défis à venir, Fidupar doit renforcer sa position d’acteur de confiance, indépendant, bien intégré à l’écosystème financier luxembourgeois. L’expertise en place, reconnue, et l’implication des équipes nous permettent de voir plus loin, d’innover et d’imprimer une nouvelle dynamique entrepreneuriale.
 

Au coeur d’un secteur en pleine mutation, comment envisagez-vous le développement à venir de Fidupar ?


Le secteur financier est en pleine évolution. Les domaines du service aux entreprises, de la gestion et de l’administration des fonds, de la structuration patrimoniale, en conformité avec les évolutions réglementaires, se transforment rapidement. Dans ce contexte, Fidupar évolue, crée de la valeur, adapte son offre pour convaincre et fidéliser sa clientèle et la développer.
La direction de Fidupar capitalise sur l’équipe en place pour aller plus loin. Rester à la pointe dans nos métiers est le premier des défis que nous relèverons en travaillant ensemble, en bonne coordination, avec Noël Didier et Nicolas Montagne, les équipes et nos partenaires. Nous nous donnerons de nouvelles ambitions et offrirons à chacun la possibilité de s’épanouir et d’exprimer ses talents et compétences. Ensemble, nous favoriserons au sein de l’équipe une grande envie de relever ces nouveaux défis.

De votre point de vue, quelle culture commune partagent VO Consulting et Fidupar ? Quelle est la marque de fabrique du Groupe Elate ?


Les deux entités sont extrêmement soucieuses de la qualité du service apporté. Leur première priorité est l’écoute des attentes des clients. Elles traitent chacun d’eux avec soin et professionnalisme.
Au sein du groupe, la deuxième priorité c’est la dimension humaine qui est au coeur de toutes les attentions. C’est au départ de nos valeurs que nous entretenons un sentiment de fierté d’appartenir à un tel groupe, avec la volonté de se distinguer dans un environnement toujours plus compétitif.

A propos de Fidupar …

Société du Groupe Elate, Fidupar est née au début des années 2000 de la réunion des départements d’ingénierie financière de deux importantes banques de la place du Luxembourg. Concentrée sur les besoins de ses clients, l’entreprise s’est considérablement développée tout en gardant un attachement profond à ses valeurs historiques : réactivité, créativité, engagement, ambition et éthique de haut niveau. Notre personnel multilingue et pluridisciplinaire travaille en étroite collaboration avec nos clients internationaux dans la réalisation de leurs projets grâce à un large panel de services sur mesure.

 

Noël Didier, Frédéric Collot et Nicolas Montagne, directeurs de Fidupar – Elate Group